Au secours, mon porte bébé me fait mal ! Que faire ?


Portage, astuces et conseils / samedi, juillet 14th, 2018

Je pense que ça nous est tous arrivé. La nouvelle merveille arrive à la maison, on l’admire, on la lave avec amour, on la regarde sécher et soufflant dessus en espérant que cela aille plus vite. Enfin on l’essaie et là… ben ça fait mal, ça tire, c’est désagréable…

 

S’il peut arriver que ce porte bébé ne vous soit pas adapté, il est aussi possible que ce soit autre chose.

Nous allons donc voir ensemble les 5 raisons qui font que votre outil de portage peut vous faire mal.

Raison numéro 1 :

Les réglages, on a beau lire que les préformés sont teeeeellement plus simples à utiliser que les écharpes car il n’y a pas de nœud, rien à faire, il vous fait mal.

Il faut dire que votre nouvelle Rolls de porte bébé a, à peu près, 12000 sangles et réglages. Bon ben on ne s’embête pas, clic clac, zloup zlap, je règle tout à fond, ça ira bien et aiiiiiiie. Mais pourquoi j’ai maaaaal ?

Rassurez vous, j’ai fais pareil, et je ressemblais à un balai à qui on avait enlevé le manche. J’étais raide et j’avais mal partout, pas super la pub pour le portage pour le coup.

Et oui car toutes ces sangles servent à des choses différentes (et encore, vous n’avez pas vu le Kibi, plus c’est évolutif plus c’est ch… compliqué à régler).

Certaines préformés comme ceux de Tula sont plus simples (j’aime bien moi quand c’est simple), une sangle qui se tire vers le bas et c’est tout.

Le préformé de Lennylamb par contre, a sur les 2 côtés, 2 sangles. Le Fusion de Fidella a un système pour clipser 2 sangles au niveau de l’assise, un sera pour les bébés à partir de 3 mois et l’autre pour les plus grands.

Chez Lennylamb, une va vers le haut et va régler toute la zone autour des bretelles, et une autre va vers le bas, elle va régler toute la zone autour du dos du bébé. Celle-ci, on peut avoir tendance à trop la serrer, ce qui va plaquer le bassin de notre bébé (vous avez certainement déjà vu des mamans dire sur les groupes facebook « ah non ton porte bébé il est pas physio, ça ne respecte pas l’arrondi et ça plaque son bassin, je serais toi blablablabla… »).

Et bien en fait, magie, vous desserrez cette sangle et oooooh le fessier de bébé se relâche et ça devient tout de suite plus confortable (ça vous permettra de claquer le beignet à cette maman je-sais-tout-c’est-pas-physio-gnia-gnia-gnia).

Autre cas de figure (99% vécues personnellement), vous serrez à fond les bretelles (donc sangle qui va vers le haut chez Lennylamb, vers le bas chez Tula, etc… comme vous le voyez ça dépend des marques ), « parce qu’avec une écharpe on fait du pli par pli toussa et donc je dois être bien ajustée dans mon porte bébé physio qui m’a coûté mon PEL et un peu les yeux de la tête et là aiiiiiiiie, dediou j’ai mal, mais pourquoi je me suis ruinée pour cette bouse ? ».

Dans ces cas-là on desserre tout, oui vraiment tout et on repart de zéro, c’est plus simple et ça permet de respirer un coup. Et on serre petit à petit, le réglage d’un préformé c’est vraiment du millimètre près, si on se loupe ça peut vite devenir inconfortable.

Si comme moi vous avez un(e) conjoint(e) qui porte aussi en préformé, achetez-lui en un. Non vraiment c’est trop chiant de devoir tout régler à chaque fois car on nous a tout déréglé (pardon chéri d’avoir voulu essayer le Lennyup avec notre grande, je t’ai tout flingué tes réglages, mais c’était pour la bonne cause).

La sangle de poitrine (ou de dos, ça dépend si vous portez devant ou derrière) peut aussi jouer un rôle très important dans le confort, grande oubliée des tutos.  N’hésitez pas à jouer avec (non pas comme ça, bande de petits cochons, hum euh où j’en étais déjà ?), plus ou moins serrée, plus ou moins haute ou basse, ça peut vraiment changer la donne.

Raison numéro 2 :

Il ne vous convient pas.

Bon celle-ci elle va aller vite, vous avez tout essayé, tous les réglages possibles, devant ou dans le dos, ça ne va pas. Revendez-le pour en acheter un autre. Ce qui ira à votre voisine ne vous ira pas forcément, d’où l’intérêt d’essayer avant d’acheter (nous serons d’ailleurs en Bretagne en août si ça vous dit ^^).

Raison numéro 3 :

Il n’est pas adapté à votre bébé. Là je ne parle pas de préférence, ce qui va aussi jouer dans votre vie de porteur(euse), car oui, bébé a aussi un avis bien tranché et il n’hésitera pas à vous le faire savoir.

Je parle de taille de porte bébé.

Bébé, Mini ou standard pour les premiers mois (vers 6 mois environ, plus tôt pour les modèles qui se règlent).

Toddler, Bambin vers 18 mois-2 ans (ne vous pressez pas pour acheter un toddler, certains standard peuvent être utilisés très longtemps).

Preschool vers 4/5 ans

Universitary (non ça c’est pas vrai, c’est moi qui l’ai inventé).

Une assise large (là où repose le royal fessier de bébé) peut vraiment se révéler inconfortable pour lui/elle. Bébé va se cambrer, gigoter, bouger ses jambes voir pousser sur ses bras. C’est pas le top et il n’a qu’une envie c’est de s’échapper, rangez-le et ressortez-le plus tard.

D’où l’intérêt de ne pas investir trop tôt dans un modèle toddler ou de bien demander à la couturière qui vous vend le porte bébé qu’elles sont les mesures exact. « C’est bon c’est un peu grand mais ça va passer » n’est pas une réponse entendable, il en va du confort de votre bébé et donc du votre (ça fait hyper mal au dos un bébé qui gigote dans son porte bébé, juré).

Raison numéro 4 :

Le tissu est trop raide/trop souple.

Alors ça, c’est vraiment une sensation personnelle qui ne se discute pas. Avec Ronan, nous sommes les opposés à ce niveau-là, j’aime quand c’est raide (je vous vois venir avec vos allusions salaces) comme les tissus des Tulas, Ronan aime quand c’est souple et plus mou (ça tombe bien parce qu’après 2 enfants je… oulala je m’égare :p), comme ceux de Lennylamb.

Du coup nous n’utilisons pas les mêmes, ce qui tombe plutôt bien, comme ça il ne touche pas à mes réglages :p

Raison numéro 5 :

Le rembourrage de la ceinture.

« Nan mais tu ne vas pas me dire que la ceinture peut jouer aussi ! ».

« Je suis désolée, mais bon ça va tu vois, y a que 5 points, c’est pas la mort à lire, pis j’ai mis des blagues et tout ».

« Bon tu saoules, vas-y balance ton dernier point qu’on en finisse ».

Est-ce que je joues à C’est pas sorcier dans ma tête en ce moment même ? Non pas du tout, mais si vous voulez tout savoir, je joue le rôle de Jamy, ce sont des réminiscences de ma vie d’animatrice scientifique qui reviennent.

Où en étais-je donc ?

La ceinture, ferme ou molle, rembourrage plat ou cousu, mou ou dur, il existe des tas de types de ceintures. Et toutes ne vous paraîtront pas confortables. Certaines sont plus longues que d’autres (je parle toujours de ceinture ? Je ne suis plus sûre moi-même), selon votre morphologie cela vous ira ou pas (poil aux bras, pardon ça m’a échappé).

Mais alors, Julie, on fait comment pour savoir quel préformé prendre ?

Et bien mon enfant, on essaie, on test, on demande aux copines porteuses du coin, on poste une demande sur le groupe des Kangooroulers ou bien on croise notre route (on est en Bretagne en août, oui je sais je l’ai déjà dis), pour se rouler/essayer (dans) notre grande porte bébéthèque.

Et si après tout ça vous n’avez pas trouvé votre bonheur, ben vous prenez un mei tai, j’en ai des super et crrrrr craaaa pffffffff

Non mais vous allez trouver, j’ai pas d’inquiétude. Allez à bientôt, en Bretagne, en août ! (oui je sais, je l’ai déjà dis, mais je veux être sûre que vous soyez là !).

Une réponse à « Au secours, mon porte bébé me fait mal ! Que faire ? »

  1. Très drôle ton article ! Je le garde sous la main car j’ai encore quelques problèmes d’acclimatation avec mon onbuhimo après avoir porté de longs mois avec un Manduca. Il y a effectivement plusieurs réglages et ne sachant pas quoi en faire j’avais tout réglé à fond .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *