Mon bébé a du mal à se rendormir.

Ce soir, comme tous les soirs, pendant que Ronan accompagne notre grande vers le sommeil, j’endors la plus petite au sein, assise bien confortablement dans le fauteuil du salon.

Elle déploie des trésors d’énergie pour ne pas dormir. Elle me rappelle sa soeur et je me rappelle que « quand c’est pas l’heure, c’est pas l’heure ».

Alors je patiente, les tétées se font de plus en plus acrobatiques. Mais on aime ça toutes les deux, ce doux moment du soir, partagé ensemble.

Nous avons déjà essayé de les coucher ensemble. Grosse grosse plantade, éclats de rires, grosse marave d’être toutes les deux. Mais du dodo, que nenni !

Ce soir, mon bébé a du mal à se rendormir.

Elle tourne, inlassablement dans le lit. Tantôt vers le mur, tantôt vers moi, pour me dérober un tétouillage rapidos. Mais pas de dodo.

Je le sens bien qu’en ce moment, quelque chose est différent.

Le portage est différent aussi, il se fait plus protection, pour se blottir contre moi si un visage inconnu s’approche trop près.

Elle grandie ma belette, elle s’ouvre au monde ma toute petite, plus si petite.

Ce soir, j’ai du mal à m’endormir, les journées passent si vite, le temps nous file entre les doigts.

Je voudrais, comme pour la toute première nuit à la maternité, la regarder dormir, toute la nuit.

Mais demain il faudra se lever et il ne sera pas question de se rendormir, alors, bonne nuit 😉

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com