Tour de France – Des Angles (66) à Prades (07)


Carnet de voyage / mercredi, novembre 11th, 2015

Novembre 2015 – 4 mois de voyage

11 novembre 2015 – Bienvenue dans la station des Angles

Lundi nous étions donc posés dans la station des Angles, dans les Pyrénées Orientales.

Une aire déserte, un panorama magnifique, je me risque même à prendre un café dehors, au soleil, c’est là qu’on sent vraiment le bonheur d’être sur la route, on prend son temps, on admire 🙂

Bon, il faut se bouger un peu quand même, direction Villefranche de Conflent (ou Vilafranca de Conflent pour les catalans) pour aller faire des photos !

Sauf que… depuis ce satané changement d’heure, la nuit tombe à 18h, c’est justement l’heure à laquelle nous arrivons là bas (le rythme, encore le rythme !)

Une ville fantôme se dresse devant nos yeux (ou presque)

Tout est fermé, désert, on marche un peu, on prend des photos, c’est pas beau, alors on décide de partir se poser pour la nuit, à Vernet-les-Bains. Situé non loin du Pic du Canigou et à environ 10 minutes de Villefranche de Conflent, on apprécie !

Coucou c’est nous !

Charmant endroit, bruit de l’eau toute la nuit pour nous bercer, des voisins hollandais qui nous joue la sérénade pendant le repas (oui bon, peut être pas pour nous, mais c’était drôlement sympa :p).

Lendemain levé aux aurores (8h30, l’aurore pour moi quoi :p), on s’active, on travaille et on va faire… une lessive.

Le stock des couches lavables Hamac file à vue d’oeil, on est vraiment pas organisés à ce niveau là (je pense qu’il nous en faudrait plus, mais est ce que vraiment ça résoudrait le problème de l’organisation ? :p).

Et puis direction à nouveau pour Villefranche, de jour cette fois-ci ! On ne nous la fera pas deux fois !

Balade, photos, portée, pas portée (« marcher, ah ben non, dans le dos, devant, marcherrrr » vous voyez quoi…).

Vauban est passé par là, mais pas que lui

Très très jolie ville bâtie en marbre rose (ça claque, je vous jure), entourée d’une enceinte fortifiée remaniée notamment par Monsieur Vauban (on le connaît bien par chez moi grâce aux villes comme Brouage par exemple).

Le Fort Libéri

Tantôt prison d’état de Louis XIV , tantôt racheté pour y construire une maison de retraite pour les marins (projet qui n’a pas vu le jour), le fort a traversé les âges, supporté la guerre (Révolution française) et continue aujourd’hui de nous impressionner.

Nous n’avons pas pu le visiter, nous étions attendus pour le goûter (pour rencontrer la créatrice de Gaïa’am), ce sera donc pour un prochaine fois).

Pour aller le visiter il faut traverser les voies ferrées du Train Jaune (que l’on a pas vu), et vous pourrez notamment admirer le souterrain des 1000 marches !

Il n’est jamais trop tôt pour apprendre la photographie 🙂

Nous avons ensuite pris la route pour un chouette endroit près de Prades, là bas nous avons été accueillis Par Axelle et sa chouette famille.

Vous la connaissez peut être, elle coud des porte bébés, des sarouels, sa marque s’appelle Gaïa’am 🙂

Nous avons pu admirer son travail (mais pas pu essayer, ces bambins marcheurs…:p), visite trop courte, il nous a fallu filer, pour trouver du gpl (c’était ça, où ne plus avoir de frigo/chauffage/nourriture chaude/eau chaude ^^’).

N’hésitez pas à aller voir sa page, petite précision qui a son importance, ses porte-bébés sont homologués, ce qui est un gage d’une grande qualité 😉

Et pour finir !

Il y aura bientôt 1 ans, Kangooroule naissait, après des heures passées devant l’ordinateur, afin de comprendre comment créer notre entreprise.


Et pour fêter ça, à partir de demain, nous allons débuter 7 jours de festivités, promos, jeux, concours !

Alors restez connectés sur la page Facebook !! 😀

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *