Confessions d’une maman fatiguée

Que tu n’arrives pas à t’endormir seule et que le simple fait de te dire le mot « dormir » devienne la pire de tes angoisses.

C’est ok pour moi.

Que tu doives tenir la main de ton père une bonne partie de la nuit, sinon tu te sens perdue.

C’est OK pour moi.

Que chaque sieste soit une partie de négociation, puis d’échec où finalement personne ne gagne.

C’est OK pour moi.

Que tu pleures quand ton cœur déborde d’émotions, même si c’est trop souvent de fois par jours.

C’est OK pour moi.

Même si je sais que malgré les années et l’espoir fugace, ça ne changera pas. Que certains soirs de pleine lune cela s’amplifiera. Je suis ta maman.

Et c’est OK pour moi.

Quand nous accoucheons, nous faisons face à de grands bouleversements. Physiques d’abord, le bébé à qui nous parlions dans nos pensées est enfin là, dans nos bras.

Nous pouvons nous sentir perdues, remplies d’amour, contemplatives et angoissée. Tant de sentiments différents qui nous suivront toute notre vie.

Nous sommes différentes bien entendues, mais que lève la main la maman qui n’a pas admiré, à bout de souffle, ce petit être endormi, la toute première nuit.

Et puis les mois passent.

« Elle fait ses nuits ? »

Pire encore…

« Elle est sage ? »

Non… Oui… Enfin je ne sais pas.

Mes yeux sont ourlés d’un violet profond, mes cheveux sont ebouriffés, pour tout vous dire je n’ai pas eu le temps de me laver.

Mais c’est OK pour moi.

Je le sais, un bébé c’est difficile à apprivoiser. 9 mois ne suffisent pas, le double au moins pour moi. Et même si cela prend du temps, que le soir j’ai envie de penser à moi.

C’est OK, pour tout, pour toi, pour moi.

L’éducation n’est pas une route toute droite, une nouvelle personne emménage et il faut tenter de la comprendre, de l’entendre.

Merci papa, merci maman, de ne jamais m’avoir tenu à l’écart. Ma vie est avec vous, ne me laissez pas pleurer, j’ai besoin de vous autant que vous avez besoin de moi.

Je vous aime, bonne nuit, à bientôt.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *