2018, que nous réserves-tu ?


Billets d'humeur / mardi, janvier 23rd, 2018

J’avoue, je vous avais un peu laissé sur votre faim, en 2017. Je partageais des photos de yourtes et vous disais que du renouveau allait arriver.

On ne s’en rend pas compte, quand on a pas la truffe dedans, mais la vie d’entrepreneurs est faites de hauts et de nombreux bas. Je dirais même plus, de hauts très hauts et de bas très bas !

On nous l’avait annoncé, 2017, la 3ème année de notre petite entreprise, allait être difficile. Il allait falloir faire du chiffre, juste pour payer une très grosse régularisation de cotisations sociales (on y est jamais vraiment bien préparé) et serrer les fesses (j’en ai des courbatures :p). De nombreux rendez-vous ont été pris, nous nous sommes retrouvés face à des personnes compétentes et compréhensives. Les nuits blanches se sont accumulées, puis les nuits hachées ont pris la suite avec l’arrivée de notre 2ème fille, Azilis <3 (mais ça, c’est quand même vachement plus sympa).

Le soutien indéfectible de nos familles et des gens qui nous suivent ont été un moteur incroyable. Nous avons tel le roseau, plié mais pas cassé (Ronan dit que ce n’est pas le roseau mais le bambou, je propose un combat dans du fromage fondu pour nous départager, qu’en pensez-vous ?). L’expérience de la vie et de la gestion de la boutique pendant le voyage nous a été un entraînement très formateur. Sans vouloir en rajouter, c’est notre famille qui aurait pu imploser, mais l’amour et la communication nous ont permis de nous en relever (et l’apéro :p).

Mais alors, la yourte tout ça ?

Après ces 13 mois de voyage, nous étions épuisés et l’envie de se poser a été très très forte. Le truc qui m’a le plus marqué était ce grand froid que nous ressentions à l’intérieur. Notre facture de chauffage a d’ailleurs explosé cet hiver là ^^’
Mais pas forcément dans une maison en dure, nous rêvions de yourte <3 Nous avons rencontré les fabricants de La Frênaie, et nous nous sommes mis a concocter de nouveaux projets. Nous voulions créer des ateliers autour du portage, des signes bébé, du maternage, de l’écoute parentale, tout ça dans une 2ème yourte. Nous avions même trouvé un endroit où nous poser ainsi que des professionnels dans ces disciplines. La Charente Maritime regorge de personnes merveilleuses au niveau du maternage <3

Et comme la vie sait choisir pour nous, ce projet n’a pas pu aller au bout. Nous ne sommes pas tristes, ce n’est certainement pas le moment pour ça, peut être dans quelques années.

De là, les idées ont fusées, les projets avortés car non réalisables (ou complètement dingues), les envies qui finalement disparaissent la nuit passée, des hauts et des bas, comme je vous le disais.

Le dernier en date, qui ne date pas tant que ça, était de vendre le camping-car et de voyager en avion, en prenant des locations sur place. Nous rêvions d’aller en Suède. Renseignements pris, le budget ne nous permettait pas d’aller au bout de ce projet (entre 1500€ et 5000€ pour un mois de Airbnb vers Stockholm, un peu tendu, surtout quand on rajoute la location d’une voiture sur place et les billets d’avion).

Et puis comme souvent, on s’éloigne de notre idée de base, et nous y revenons (et heureusement que je n’ai pas fais un article à chaque fois que j’avais une idée, je vous aurais fais peur).

C’est bien mignon de clamer haut et fort qu’il faut vivre ses rêves, se sortir les doigts et se donner les moyens de ses ambitions, mais il faut le faire ! Nous rêvons de bus, d’un bus aménagé par nos soins (je bave devant Pinterest, c’est le mal). Notre dernière escapade en famille, avec notre camping-car, nous a bien montré (et dans la douleur, sinon c’est pas drôle), qu’il était trop petit pour nous 4. Même en étant minimalistes et organisés, l’ambiance finissait par être électrique, voire vraiment mauvaise.

Et l’envie de bouger est trop forte. Les Kangooroules doivent rouler, c’est notre oxygène, notre bulle de bonheur. Nous voulons revenir sur les routes et diffuser largement le portage, le maternage et le voyage en famille !

Il va maintenant falloir avancer !

Voici nos objectifs :

* Acheter une voiture (fait ! Je vais pouvoir rouler, cheveux aux vents !)
* Réparer le camping-car pour pouvoir le vendre (et savoir combien les réparations vont nous coûter aie aie aie)
* Que Ronan passe son permis poids lourd (tut tuuuuut)
* Acheter un bus (ouihihihi !)
* Trouver l’endroit pour le bricoler (un hangar dans le coin ?)
* Voyager, mais différemment de la première fois 😉 En donnant des rdv, en participant à des évènements et en allant découvrir ce qui se passe chez nos voisins !

Petite liste, gros défis (youpi !)

On aura peut être besoin d’un petit coup de pouce de votre part. Si j’arrive à dépasser mes peurs, je lance un projet de crowdfunding, pour aider au financement de ce bus du maternage et du portage ! Vous avez envie de nous aider ? Vous avez des envies pour ce nouveau projet ? On vous écoute !!

Allez je vous laisse, rdv avec le comptable demain, j’ai mal d’avance :p

Julie

2 réponses à « 2018, que nous réserves-tu ? »

  1. Quel chouette projet !
    Ne doutez pas de vous, armés de toute votre joie de vivre, de votre complicité, vous allez réunir suffisamment de force et de moyens pour le réaliser et nous faire rêver !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *